AccueilÉconomiePontoise : Le hangar à bateaux labellisé Patrimoine d'intérêt régional

Pontoise : Le hangar à bateaux labellisé Patrimoine d'intérêt régional

Témoignage de la vivacité des activités nautiques sur l’Oise au début du XXI siècle, un hangar à bateaux de Pontoise, conservé depuis plus d’un siècle, vient d’obtenir le Label Patrimoine d’intérêt régional.
La réhabilitation du bâtiment s’inscrit dans un projet de mise en valeur des berges (© Ville de Pontoise)
© DR - La réhabilitation du bâtiment s’inscrit dans un projet de mise en valeur des berges (© Ville de Pontoise)

Économie Publié le , Aletheia Press, par Dianę La Phung

Aujourd’hui, à Pontoise, seul un hangar à bateaux subsiste. Situé quai Eugène-Turpin, la ville a décidé d’acquérir le bâtiment en bois en 2003.“ Seule une opération de sauvegarde de la toiture a été engagée. Une restauration complète était bien à l’étude, mais ce n’était pas prioritaire”, concède Robert Dupaquier, adjoint au maire de Pontoise, en charge de l'urbanisme et de la protection et valorisation du patrimoine.En fin d’année dernière, lors d’une réunion de quartier, l’idée d’une réhabilitation a finalement été lancée.

Pour appuyer la concrétisation de ce projet, le maire-adjoint décide alors de déposer un dossier auprès du Conseil régional d’Île-de-France pour faire reconnaître le caractère exceptionnel de ce hangar à bateaux. Cet endroit est un véritable témoignage de l’histoire. La ville était un haut lieu de canotage où se croisaient élégantes, bourgeois, ouvriers et commerçants. Popularisé par les toiles de Camille Pissarro, Pontoise était même devenue un lieu de villégiature très apprécié des Parisiens. “ L’endroit a été très fréquenté jusqu’en 1940”, explique l’élu qui rappelle que la commune est hautement patrimoniale avec ses 11 monuments historiques et son label “Ville d’Art et d’Histoire”.

© Ville de Pontoise - Le hangar à bateaux a été construit dans les années 1900

Un label et une surprise

Pour obtenir le label tant convoité qui rassemble 200 monuments et espaces remarquables depuis son lancement il y a cinq ans, il était nécessaire, en plus de prouver la qualité architecturale de l’édifice, de démontrer sa rareté, son caractère exemplaire ou encore de présenter un projet citoyen. “Nous cochions toutes les cases ! ”, se réjouit Robert Dupaquier.

Cette étape clé va permettre à la ville de solliciter une aide du Conseil régional, équivalente à 30 % des 150 000 euros nécessaires à la restauration du bâtiment. En plus de ce coup de pouce, le hangar à bateaux va aussi bénéficier d’une autre initiative, nationale. “Sur les conseils de la Fondation du patrimoine, j’ai également déposé un dossier de candidature au loto du patrimoine, et nous avons eu la surprise de figurer parmi les sites retenus”, annonce Robert Dupaquier. En effet, lesite figure parmi les 100 lauréats du Loto du patrimoine.

Contribuer à l’attractivité touristique

Des fonds supplémentaires qui permettront de procéder à une réhabilitation globale des lieux. “Nous allons conserver tout ce qui peut l’être. L’idée est vraiment que la rénovation soit le moins visible possible : la peinture et l’électricité par exemple vont être refaites à l’ancienne”, explique-t-il. Cette opération d’ampleur s’inscrit dans la politique de reconquête des berges, lancée il y a près de deux décennies. “Ce hangar à bateaux sera transformé en… Hangar à bateaux”, dit fièrement l’élu. Un équipement qui viendra s’ajouter à la halte fluviale, à l’office de tourisme ou aux aménagements opérés le long de l’Oise.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 avril 2023

Journal du25 avril 2023

Journal du 18 avril 2023

Journal du18 avril 2023

Journal du 11 avril 2023

Journal du11 avril 2023

Journal du 04 avril 2023

Journal du04 avril 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?